La maison - Histoire

Histoire

Quand le passé sertit le présent...

Le nom Wolfers fascine et fait rêver depuis 1812. C’est l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses maisons d’orfèvrerie et de joaillerie européennes. Des générations successives d’artisans et d’artistes passionnés lui ont permis de traverser le temps jusqu’à aujourd’hui.

De nombreux livres ont été consacrés à la dynastie Wolfers et à son influence incontestable sur les Arts Décoratifs de chaque époque. On peut, d’ailleurs, en admirer les créations dans de prestigieux musées, tel le Rijksmuseum d’Amsterdam. Créateur de génie et éternel novateur, Philippe Wolfers fut une figure de proue de l’Art Nouveau à Bruxelles. Ses œuvres ont ciselé le style Wolfers : élégance, beauté et audace.
​PRECEDENTE ​SUIVANTE
  • famille wolfers bruxelles

    Les Wolfers, brillants orfèvres de Linden (Allemagne), s’installent à Bruxelles pour exercer leur activité dont les racines remontent jusqu’au XVIème siècle.

  • pièces d’argenterie belgique

    Le public aisé de la Belle Epoque commande des pièces d’argenterie et d’art de la table totalement novatrices à Louis et Guillaume Wolfers. Leur atelier devient le plus florissant du pays.

  • louis wolfers

    Artiste estimé, créateur et habile commerçant, Louis Wolfers dépose son second poinçon : une tête de sanglier, couronnée de la lettre W. Le sceau du succès!

  • galeries de la reine wolfers

    La Maison Wolfers ouvre une boutique au 9, Galerie de la Reine : le premier passage couvert d’Europe.

  • philippe wolfers art nouveau

    Le fils de Louis, Philippe Wolfers, est désormais connu du grand public. Au tournant du siècle, il crée des bijoux Art Nouveau à couper le souffle. On vente aussi ses sculptures et ses objets en cristal qui lui valent le titre de ‘René Lalique belge’.

  • Victor Horta wolfers

    Wolfers s’installe avec ses ateliers rue d’Arenberg : Victor Horta, architecte de l’Art Nouveau à Bruxelles, dessine et conçoit les lieux.

  • joaillerie 20 siècle

    La Maison développe ses activités de joaillerie.

  • joaillerie 20 siècle

    L’Exposition Universelle de Bruxelles fait connaître au monde entier l’orfèvre belge le plus célèbre. Wolfers fournit mille pièces d’argenterie et crée pour l’occasion, une extraordinaire pièce décorative d’or, d’argent et de bronze.

  • wolfers chaumet

    Chaumet, le grand joaillier de la place Vendôme, cherche à établir un partenariat en Belgique : ce sera Wolfers. Leur rapprochement durera plus de dix ans.

  • fiançailles de Mathilde d’Udequem d’Acoz

    Wolfers se découvre un nouveau mentor : Patrick Descamps, expert et esthète raffiné, prend la direction de la Maison. Ses créations et son choix de bijoux réaffirment le style Wolfers.

  • fiançailles de Mathilde d’Udequem d’Acoz

    Patrick Descamps réalise la bague de fiançailles de Mathilde d’Udequem d’Acoz, future princesse et actuelle Reine de Belgique.

  • diadème de mariage Mathilde

    L’Association de la Noblesse belge lui confie la mission de trouver son diadème de mariage.

  • Exposition Universelle de Shangaï

    Exposition Universelle de Shangaï : Wolfers est le joaillier exclusif du pavillon belge. Ses créations éblouissent des milliers de visiteurs.

  • wolfers nouveau poinçon

    La Maison s’offre un nouveau poinçon qui symbolise sa vitalité présente et future dans l’univers de la joaillerie.